Le mental

Il n’y a pas de règles ; chaque personne est différente et supportera plus ou moins bien la période d’incarcération dans des conditions d’hygiène indignes.
Certains dormirons souvent ce qui rendra leur garde à vue assez brève. D’autres résisterons au sommeil pour être certain de mieux dormir le soir.
Pas évident de discuter avec d’éventuels voisins car les séparations blindées laissent mal passer le son.
Mettez à profit ces longues périodes pour préparer votre défense et anticiper les questions.
Préparez vous mentalement à rester 24 h.
…Préparez vous mentalement à rester 24h supplémentaire (jusqu’à 96h pour « bande organisée » et 144h pour « terrorisme ». Le début de la garde a vue est toujours fixée au moment de l’interpellation.)
Faites des exercices de respiration.
Certains se racontent une histoire longue, d’autres imaginant qu’ils font une expérience sensorielle.
Dans tous les cas il faut essayer d’être le plus calme possible.
N’oubliez pas : Une expérience douloureuse peut être bénéfique ou accroître la force morale.
Nietzsche a dit : « Ce qui ne me tue pas me rend plus fort » !!